AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Raphael Rabello

Aller en bas 
AuteurMessage
Julos
Si (2)
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 05/06/2008
Age : 38
Localisation : Ozoir-la-Ferrière

MessageSujet: Raphael Rabello   Mar 5 Jan - 15:23

Rafael Baptista Rabello (30 Octobre 1962 - 27 avril 1995), est un compositeur et guitariste virtuose Brésilien.

Rabello est né dans une famille de musiciens : sa sœur, Luciana se fait un nom comme instrumentiste de cavaquinho, son premier professeur de guitare est son frère aîné. Il déménage et prend des cours privés avec Jaime Florence (le fameux "MEYRA", qui a également enseigné la guitare à Baden Powell, dans les années 1940). Il passe à la guitare brésilienne à sept cordes influencé par Dino 7 Cordas. À l'âge de 14 ans il devient professionnel et participe à l'enregistrement de Choros avec le célèbre guitariste classique Turibio Santos.
Rabello prend des cours avec le légendaire guitariste Dino 7 Cordas (Dino 7 cordes), avec qui il enregistre un album en 1991. Rabello joue également de la guitare à 7 cordes, et pendant un certain temps, a adopté le nom de Raphaël 7 cordes (le nom de son premier disque). Au début des années 1980, il participe en qualité d'instrumentiste dans des enregistrements de samba avec João Nogueira. Il développe un rythme de samba à la guitare qui est reproduit par de nombreux guitaristes à 7 cordes d'aujourd'hui et notamment le guitariste virtuose Yamandu Costa.
A propos de son élève, Dino a dit: "Il n'a pas de limites, technique, vitesse, goût de l'harmonie, un artiste complet.

Ses années les plus productives ont été entre 1982 et 1995. Il était considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs guitaristes de sa génération. Rabello a joué dans de nombreux styles différents, mais le choro était son préféré.
Il a participé à des concerts et des enregistrements avec de célèbres musiciens brésiliens, tels que Tom Jobim, Ney Matogrosso, Jaques Morelenbaum et Paulo Moura, ainsi que de nombreux guitaristes de renommée internationale, tels que Paco de Lucia.

En 1989, Raphaël a eu un accident de voiture et a subi de multiples fractures au bras droit. Curieusement, il a bravement récupéré et a continué à jouer magistralement. Toutefois, en raison de ces blessures, il a dû passer par de nombreuses interventions chirurgicales a été tragiquement contaminés par le VIH à cause d'une transfusion sanguine. Désespéré et devenu dépendant à la cocaïne, il est mort d'une infection généralisée le 27 avril 1995.
2 albums de Rabello ont été publiés à titre posthume et une école de Choro porte son nom.

Voilà quelques opinions sur Raphael:

“The best guitarist I’ve heard in years. He has overcome the technical limitations of the instrument, and his music comes unhindered from his soul, straight to the hearts of we who admire him.” — Paco de Lucia

“Raphael Rabello was simply one of the greatest guitarists who has ever lived. His level of insight into the potential of the instrument was matched only by the great Paco de Lucia. He was ‘the’ Brazilian guitarist of our time, in my opinion. His loss at such a young age is an incredible loss, not only for what he already did, but for what he could have done.” — Pat Metheny

“…this is one of the finer Brazilian guitar players I’ve ever heard.” — Lee Ritenour, JazzTimes Magazine

“He had no limitations…Technique, speed, good harmonic taste, a complete artist.” — Dino Sete Cordas (Horondino Silva)

“There are people who live beyond their chronological time. He was a genius in what he chose to do: to keep the tradition of the Brazilian guitar alive. He reinvented the way samba is played on guitar.” — Guinga

"One of the guitar world’s brightest flames no longer burns. Though not widely known outside of his native Brazil, Raphael Rabello, who died recently at the age of 32, was considered the premier guitarist of his generation in that country. The fire that coursed through every note, along with a jaw-dropping virtuosity and imaginative harmonic sense, made him to Brazilian music what Paco de Lucia is to flamenco music.” — Scott Nygaard, Acoustic Guitar Magazine


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/julos
 
Raphael Rabello
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RAPHAEL HAMBURGER
» ANNIHILATION
» week end guitare en Montagne Noire à Revel les 31 mars et 1 er Avril 2012
» Beaune 2012
» Napoléon Washington - Mud & Grace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES STYLES :: Bossa nova-
Sauter vers: